Tendances social media 2019

Blog > Marketing Digital > Tendances social media 2019

Loïc Le Gurun - 10 janvier 2019

2019 commence, et il est grand temps de se demander qu’elles seront les nouvelles tendances social média de cette année. Les nouvelles technologies, les améliorations techniques mais aussi les différents scandales comme Cambridge Analytica font que les utilisateurs des médias sociaux souhaitent du changement. Les tendances social média 2019 sont nombreuses mais répondent tous à des problématiques diverses permettant une amélioration de l’expérience utilisateur et client.

Plusieurs grosses structures spécialisées dans le social media comme Socialbakers ou Talkwaker ont publié des tendances sur l’année à venir. Fort de notre expérience, tout en s’appuyant sur ces deux analyses, nous verrons quelles sont les tendances social média 2019 en B2B. Car oui, l’univers B2B doit aujourd’hui prendre un virage serré et s’adapter aux tendances social média du B2C.

Nous évoquons souvent dans ce blog l’avenir de la relation client et des conséquences des nouvelles technologies sur ce secteur.  Aujourd’hui les médias sociaux sont d’une importance capitale pour les marques B2C et B2B. Que votre structure soit plus ou moins grande, la notion de e-réputation permet de générer toujours plus de leads.

Alors comment faire pour que les social médias génèrent plus d’engagements et plus de leads tout en améliorant votre réputation ? Quelles seront les tendances social média 2019 qui vous permettront de créer encore plus d’engagement et d’améliorer votre e-réputation ?

La première des tendances social média 2019 : l’UGC (User Generated Content).

Pourquoi considérons-nous que le User Generated Content ou UGC serait la grande tendance social média 2019 ? Tout simplement parce que ce type de contenu permet de mettre en au cœur de votre stratégie de communication l’expérience utilisateur.  En effet, nous savons aujourd’hui que les consommateurs ou acheteurs souhaitent être impliqués et intégrés aux stratégies des marques. La génération Y puis la génération Z poussent vers ce type d’échanges avec le réseaux sociaux. Quoi de mieux alors pour les marques que d’utiliser les contenus de leurs utilisateurs pour faire leurs publicités. Les utilisateurs se sentent plus concernés et se sentent valorisés par la marque.

L’exemple le plus connu d’User Generated content est sans nul doute GoPro. Ces derniers se servent des contenus de leurs utilisateurs pour faire des vidéos de promotion du produit. Vous pouvez voir ci-dessous différentes vidéos de la marque réalisées uniquement avec des produits GoPro.

Dans le cadre de GoPro, l’utilisateur fait vivre ses propres expériences et il n’est pas rémunéré pour cela au contraire des placements de produits.

De nombreuses autres marques effectuent ce type de stratégie notamment dans les domaines du tourisme, de la restauration et de la mode. L’User Generated Content permet dans certains cas de faire appel à des micro-influenceur qui ont une communauté très engagée. Ces micro-influenceurs dont nous parlerons plus tard sont également une des tendances social media 2019.

Le plus souvent nous pouvons retrouver ce type de contenu sur :

  • Youtube via des spots promouvant une marque comme l’exemple de GoPro ci-dessus.
  • Instagram que ce soit par l’image ou via les stories et les tags qui créent de l’engagement
  • Snapchat qui permet de créer un bouche à oreille 3.0 et qui est une véritable source d’influence pour la génération Z.

ugc tendances social média 2019

Vous pouvez voir que ces deux comptes utilisent des photos montrant l’expérience utilisateurs de leurs clients.

Le snack content pour répondre à la demande d’instantanéité des contenus

Qu’est-ce que le snack content exactement ? Est bien on pourrait le résumer à du contenu très court. L’objectif du snack content est de créer toujours plus de contenus ayant un but informatif rapide. Le but n’est pas de détailler mais d’aller à l’essentiel. On peut vraiment comparer ça au snack alimentaire qui a pour but de répondre à une demande rapidement.

Alors pourquoi le snack content est une des tendances sociales médias 2019 ? Tout simplement par son format court. On voit que les marques l’utilisent de plus en plus notamment à travers la vidéo. Si vous êtes sur Instagram ou Snapchat ce type de contenu abonde et rejoint une stratégie UGC.

Dans le contexte du B2B la question de la vidéo est de plus en plus présente. 80% des marketeurs B2B se disent prêts à investir dans ce type de contenu. De plus cela permet de répondre à des questions, montrer la vie d’une entreprise rapidement. L’avantage de la vidéo est qu’elle crée 30 fois plus d’engagement que les autres contenus.

Faire du snack content répond à plusieurs demandes des consommateurs que ce soit en termes de :

  • Rapidité des contenus
  • Diversité des contenus
  • Et surtout pour 86% des consommateurs de l’authenticité.

La vidéo outil n°1 du social media

Aujourd’hui la vidéo est le quatrième outil le plus utilisé derrière la newsletter, le blog et les réseaux sociaux. Combiné aux réseaux sociaux et sous format de snack content la vidéo sera le format le plus utilisé. L’engouement pour les vidéos étant déjà très présent en B2C, les habitudes de consommation se déplacent dans le cadre B2B

Dès lors plusieurs études montrent que la vidéo est un format de plus en plus privilégié par les marketeurs B2B.  Ces statistiques montrent que :

  • 80% des cadres regardent des vidéos relatives à leurs marchés
  • 59% des cadres préfèrent regarder ou écouter une vidéo plutôt que lire
  • 54% des cadres partagent des contenus vidéo notamment sur LinkedIn et Twitter
  • 19% de taux d’ouverture en plus dans les mailings

L’ensemble de ces statistiques tende à montrer qu’il y a un véritable engouement pour la vidéo dans le monde professionnel. Autres statistiques sur la vidéo très intéressante c’est que plus les générations sont jeunes plus ils consomment de la vidéo.

  • 88% de la génération Y regardent aux moins une vidéo en ligne par jour
  • 95% de la génération Z regardent aux moins une vidéo en ligne par jour

La vidéo devient donc un média incontournable est il sera sans nul doute le média le plus utilisé sur les réseaux. Car oui, aujourd’hui quasiment 1 million de vidéos sont diffusés. De plus, la vidéo pousse les utilisateurs à rester plus longtemps sur les réseaux sociaux. En moyenne nous passons 1h22 sur les réseaux sociaux et plus les générations sont jeunes plus cela avoisine les 2 heures.

Le live pour une relation de proximité.

Les réseaux sociaux depuis moins de deux ans proposent des lives et aujourd’hui les marques doivent s’impliquer plus dans cette stratégie social média.  Le live vidéo permet de créer une relation de proximité et d’introduire le concept de consom’acteur. Être consom’acteur signifie que le consommateur devient acteur de la marque et non spectateur.

Ce que permet avant tout le live c’est de rentrer dans l’intimité des marques, de connaitre leurs procédés en quelque sorte d’être dans les coulisses d’une marque. Le live permet aussi de donner un contenu exclusif qui est plus authentique. Au-delà des snacks content exclusifs, il est possible de partager des évents auxquels un consommateur ne peut pas toujours assister. Cela permet de ne pas exclure des personnes n’ayant pas pu participer à votre event.

De plus, le live correspond à une tendance C2C de plus en plus en vogue notamment via Snapchat Instagram et Facebook.

Le mobile first de plus en plus apprécié

Pourquoi le mobile First est une tendance de plus en plus forte. Elle répond à un phénomène sociétal dû à l’expansion du digital. Aujourd’hui, le tiers des connexions web s’effectuent via le mobile. Le mobile first à son importance dans les tendances social média 2019 car il y a une véritable demande. En effet, 90% des internautes prennent une décision d’achat suite à une recherche mobile.

Par conséquent, il est important d’adapter l’ensemble de ses stratégies digitales à ce format et en B2B il faut :

  • Des contenus adaptés tout en sortant du mythe bien connu des marketeurs B2B qui dit plus un texte est long plus c’est bon. Il faut penser en termes de temps de lecture et de votre audience.
  • Le web-to-call pour rentrer en contact rapidement avec une marque.
  • Une stratégie social média utilisant le plus de réseaux pertinents avec des vidéos, photos ou textes.
  • Et bien évidemment l’ergonomie d’un site. Pour 61% des français l’ergonomie est importante et si un site ne l’est pas alors ils ne resteront pas dessus. Ceci augmentera votre taux de rebonds qui nuira à votre ranking sur Google.

Les micro-influenceurs

Parmi les nombreuses tendances social média en 2019, la part des influenceurs sera très grande. En effet, le marketing d’influence digital explose car il est un formidable relai d’opinion. Selon une étude menée par l’institut Harris Interactive 39% des français estiment qu’ils ont effectué des achats sous influence extérieur. La génération Z quant à elle est à hauteur de 41%. Ces derniers, très familiers des réseaux sociaux sont les cibles principales des influenceurs. Car oui, 62% de la génération Z s’intéresse à une marque suite à une intervention de leur influenceur préféré.

Le marketing d’influence à travers les réseaux sociaux est nettement moins coûteux que d’autres publicités traditionnelles (TV, presse & radio). Toutefois on peut constater que faire appel à des gros influenceurs n’est pas toujours pertinent. Pourquoi est-ce moins pertinent ? Tout simplement parce que leurs audiences sont moins bien qualifiées qu’un micro-influenceurs.

Par micro-influenceurs, nous entendons des personnes ayant entre 10 et 150K de followers. En faisant appel à eux, vous aurez un triple avantage qui sera :

  • Un coût moins élevé de vos partenariats
  • Une audience plus qualifiée qui vous permettra d’avoir un meilleur taux d’engagement et plus de reach
  • Un coût par lead (CPL) moins élevés que si vous faites appel à un gros influenceurs

En somme faire appel à des influenceurs ayant moins de followers vous permettront de mieux toucher vos cibles tout en gardant une relation de proximité avec vos clients

Le retour des podcasts

Les contenus audio tel que les podcasts ont été la grande tendance 2018 en termes de contenus. En effet, l'essor des enceintes connectés donne de nouvelles perspectives de contenu. Le marché des enceintes connectées a été pour le premier trimestre en hausse de 278%. Ce marché, se capitalise autour de quelques marques. Amazon, avec Alexa détient 43,6% du marché et la Google Home atteint les 26,5% de parts de marché. Alors créer de nouveaux contenus ciblant la recherche vocale ou créer des podcasts devient alors pertinent.

De plus cela les podcasts répondent à des attentes clients comme le précise médiameeting.fr comme par exemples :

  • Le fait d'avoir les mains libres et de faire autre chose en même temps
  • Il tisse un lien de proximité entre l'auteur ou la marque et la personne qui l'écoute
  • Il permet de fidéliser autour d'un rendez-vous et de donner un accès à une information ou un divertissement de son choix
  • Pour les marketeurs une série de podcast coûtera moins cher qu'une série vidéo
  • Et surtout il répond à une demande cliente très forte basée sur du multicanal et multi-support

Si cet article vous a plu, consultez notre page sur l'expérience client ou consultez notre article sur les centres d'appels ont-ils toujours la côte.  Vous souhaitez être accompagné dans votre démarche d’augmentation de vos leads ? Nous vous invitons à contacter nos équipes pour plus d’informations.

Auteur

Qui sommes-nous ?

Génération de leads, optimisation de la prospection commerciale et amélioration de la relation client en BtoB.

04 72 77 44 09 © Force Plus 1983-2017.

Contactez-nous