Expérience Client

Le Smart Data dans l’industrie du bâtiment : le Smart Building

Loïc Le Gurun

30 novembre 2017

Le Smart Data dans l’industrie du bâtiment : le Smart Building

Qui dit Big Data, dit traitement complexe de l’information. Le smart data issu des données du Big Data peuvent répondre à ce genre de problématique. Toutefois, il est difficile de faire un choix entre ces deux méthodes de traitement de l’information. Cependant nous avons pu voir le bénéfice que le Big Data donnait à l’industrie du bâtiment dans un précédent article. Avec le Smart Data, le secteur du bâtiment met en avant le Smart Building. Dans le contexte d’évolution du traitement des données le Smart Data est-il une alternative fiable ? Le Smart data au service de la ville, de l’industrie du bâtiment et de l’urbanisme est-il une réalité ou une fiction ? Le Smart Building est-il l’avenir du bâtiment ?

Comment peut-on définir le Smart Data

Le Smart Data vient en opposition avec le Big Data. Ce terme est la masse d’informations circulant via le web, les objets connectés ou bien les smartphones. Aujourd’hui le Big Data pèse l’équivalent de 1,7 milliard d’euros et une masse non quantifiable de données.  Alors comment traiter efficacement ces données ? Le Smart Data vient donc en opposition au Big Data tout en se servant de lui. On peut le définir comme étant la manière intelligente et pertinente du traitement des données. Il est possible de générer du Smart Data via différents canaux qu’ils soient physiques ou digitaux. D’après une étude du cabinet Transparency Market Research, le Big Data « pèsera » plus de 48 milliards de dollars, en 2018 et c’est pour cela que le Smart Data va être de plus en plus utilisé.

Le Smart Data a des objectifs simples, ceux de traiter les données efficacement et celle de les qualifier. Dans la masse importante de données, il faut pouvoir faire le tri et prendre celles qui sont en rapport avec son secteur d’activité. Il faut ensuite les qualifier. Il est important de faire ce tri pour pouvoir être le plus pertinents envers les potentiels leads.

Son but est d’avoir des données pertinentes et utilisables rapidement afin d’adapter l’ensemble de ses stratégies. Cela facilitera la stratégie digitale, les relations clients, l’expérience et la satisfaction client.

Smart Data ou Big Data pour l’industrie du bâtiment

Avec l’ensemble des données que possède cette industrie le Smart data est-il pertinent ? Il existe deux écoles : une pensant que le Smart Data doit remplacer le Big Data coûte que coûte et une autre prônant le Big Data comme l’unique solution.

Pour le premier courant évoqué, le fait que les données doivent être traitées afin de répondre plus précisément aux attentes de chacun. Que ce soit dans le commerce, dans le bâtiment ou dans nos villes, le but est de satisfaire le plus grand nombre de personnes. Comme le précise le Dr Stefan Jahnichen chercheur au FZI de Berlin, le Smart Data désigne des informations utiles et de qualités. Ces informations au contraire de celle du Big Data, sont qualitatives, sécurisées et protègent les données. Stefan Jahnichen précise le fait que : « L’utilisation de ces données repose sur les technologies qui rendent possible un traitement complexe et génèrent ainsi du savoir, source de valeur ajoutée, et qui deviendra le fondement de la nouvelle économie des données. C‘est la raison pour laquelle le big data doit se transformer en smart data ».

Pour le courant pro Big Data, la masse des données peut répondre à n’importe quelle problématique. Bien que les données soient immenses, les possibilités seraient plus grandes. Grâce à cela, il est possible de répondre aux attentes du plus grand nombre sans toutefois aller plus loin. Le but est de satisfaire le plus grand nombre sans personnalisation. Traiter l’ensemble des données permettrait de répondre à plus de demandes et serait plus bénéfique pour les entreprises.

Dans le cadre de l’industrie du bâtiment, les deux notions peuvent servirent. L’un pouvant être utilisé sur des demandes larges et d’autres plus spécifiques.

 L’exemple du Smart Data dans l’industrie du bâtiment : le Smart Building

Le Smart Building a pour mission de faire et d’agir différemment pour répondre aux différentes problématiques de notre société. Ces problématiques sont diverses, telles que l’énergie, la sécurité et le confort (comparable à la satisfaction client).

Avec les différentes solutions techniques, que nous retrouvons dans des capteurs, des objets connectés ou de la domotique. Tout ceci permettra de mieux gérer les bâtiments et de répondre aux attentes de chacun. Si nous prenons la question de l’énergie (électricité, gaz, eau) les informations récoltées permettront de maitriser la distribution d’énergie, le partage et le stockage de celle-ci. Le but est de réguler les flux en fonction des besoins des utilisateurs.

Le Smart Building se sert du Smart Data et des données afin de rendre « plus intelligent » les bâtiments. Le Smart Data, est par conséquent un outil d’avenir pour l’industrie du bâtiment. Ce concept se sert également pour tout ce qui est aménagement et urbanisme car chaque ville à des spécificités sociologiques, historiques et culturelles.

Si cet article vous a plu, consultez notre page dédiée à l’expérience client ou à consulter notre article sur le Smart Data. Vous souhaitez être accompagnés dans votre démarche d’amélioration d pour d’augmentation de vos leads ? Nous vous invitons à contacter nos équipes pour plus d’informations.