Génération de leads

Le Big Data et l’industrie du bâtiment

Loïc Le Gurun

23 novembre 2017

Le Big Data et l’industrie du bâtiment

Le Big Data est une constante de plus en plus importante dans notre société. L’exploitation des mégadonnées est indispensable pour toutes les grandes industries. Big Data et industrie sont donc à l’ère du numérique intimement lié. Chaque jour nous générons 2.5 quintillions d’octets de données et il est primordial que les entreprises soient capables de les traiter. Dans les différents secteurs industriels la question du Big Data et de son utilité se pose. Si nous prenons l’exemple du bâtiment, est-ce véritablement nécessaire d’avoir toutes ces données ? Comment les technologies d’aujourd’hui peuvent servirent à cette massification de données et répondre aux exigences de chacun ? Une fois ces datas récoltés comment est-il possible de les sécuriser ? L’industrie dans toute sa dimension se pose aujourd’hui ces questions qui sont essentielles à leur pérennité sur leurs marchés.

Les enjeux du big data dans l’industrie du bâtiment

Industrie du batiment et force plus

Comme tout secteur d’activité, l’industrie doit modifier ses stratégies et mettre ses clients au cœur de celle-ci. La transformation numérique amène des changements sur nos habitudes de consommation personnelle et professionnelle. Nous faisons de plus en plus de recherches avant de prendre une décision d’achat. Il est donc primordial pour chaque entreprise de collecter le maximum de données pour mieux connaitre ses cibles

Certaines études montrent que d’ici 2030, deux tiers de la population mondiale vivront en ville. Cette désertification des campagnes au profit des villes connaitra une croissance de 85% à hauteur de 15.5 trillions de dollars.

Dans ce contexte, pour faire face à la clientèle, à la concurrence mais aussi aux engagements pour la protection de la planète le Big Data est la solution. Dans le cadre du bâtiment, les spécialistes de la question parlent plutôt de BIM (Building Information Modeling). Ce concept s’appuie sur le Big Data tout en donnant un aspect de modélisation des données. On passe alors des plans à l’image 3D.

Derrière le Big Data il y a également des enjeux financiers très importants. En effet d’après le site bigdata.fr, le Big Data permettra de faire jusqu’à 35% d’économie.

Les différents moyens : objets connectés et data scientits

Dans le secteur du bâtiment, la collecte des données ne se cantonne pas uniquement à la construction. Elle est présente dans tous les secteurs annexes à celui-ci. Il s’agit tant bien de la consommation d’énergie que les problèmes liés à l’eau ou bien les services s’y associant.

Pour répondre à cette demande d’avoir toujours plus de données, nous avons l’ensemble des objets connectés. Prenons l’exemple des compteurs Linky qui sont installés dans les grandes villes. La consommation de votre électricité est mesurée précisément et envoie les données à votre fournisseur. Avec ces données, il vous apportera une solution correspondant à votre consommation.

Il existe d’autres objets connectés qui sont de plus en plus présents dans le bâtiment. On les retrouve dans les prises électriques, chauffage, télévision ou plus surprenant les appareils ménagers.

Force Plus Big Data

Les objets connectés sont également utilisés lors de la construction des bâtiments afin de réduire les coûts de transports, de marchandises ou d’exploitations.

Autre point important celui de la domotique. Ce système permet de gérer à distance les objets de votre maison ou de votre entreprise. Alors vous devenez non plus un consommateur mais un consom’acteur en gérant vous-même les choses. Toutefois l’ensemble des objets connectés vous envoyez des données sur un cloud ou un serveur

Pour répondre à ses moyens, nous pouvons voir l’émergence d’un nouveau type de métier, celui de data scientist. Il a pour rôle de traiter des données multiples et de dégager des solutions adaptées.

La question de la sécurité

Toutes ces données posent une question fondamentale celle de la protection de celles-ci ? La loi est très claire sur le sujet comme le notifient les articles 5 et 6 de la loi informatique et liberté.

L’article 5 mentionne le fait que la conservation des données doit permettre d’identifier la personne concernée mais ne doit pas excéder « la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles sont collectées et traitées ». Ainsi, une fois la finalité préalablement fixée atteinte, il n’y a plus lieu de conserver l’information. C’est donc au responsable du traitement de définir une durée de conservation du lead adéquate.

L’article 6 quant à lui mentionne que les données doivent être collectées « pour des finalités déterminées, explicites et légitimes » et ne doivent « pas être traitées ultérieurement de manière incompatible avec ces finalités ».

Malgré ce que dit la loi, le Big Data génère des sommes d’argent très importantes. Il y a donc un réel besoin pour les entreprises de bien conserver et protéger ses données.

En somme le Big Data est une composante avec laquelle l’industrie du bâtiment doit être alliée. S’adapter à la transition numérique est devenu primordial et les objets connectés le permettent mais la question de la sécurité demeure.

Si cet article vous a plu, consultez notre page dédiée à l’expérience client ou à consulter notre article sur le Big Data. Vous souhaitez être accompagnés dans votre démarche d’amélioration l’augmentation de vos leads ? Nous vous invitons à contacter nos équipes pour plus d’informations.