Big Data ou Smart Data telle est la question

Blog > Développement commercial > Big Data ou Smart Data telle est la question

Loïc Le Gurun - 2 novembre 2017

Le traitement des données est au cœur de chaque entreprise. Avec la massification des données et l’émergence du Smart Data une question se pose. Quelle est la meilleure solution pour une transition numérique efficace à l’ère de l’hyper information ? Le Smart Data et le Big Data se résument dans le traitement de l’information. Chaque action entreprise à l’ère du numérique est une information. Toutefois celle-ci est non quantifiable, ni capturable ni exploitable. Le Big Data et le Smart Data permettent cela. Cependant, l’un ne va pas sans l’autre, car le Smart data est issu du Big Data

Le traitement des données par le Big Data

Le Big Data se définit par la massification des données à laquelle les entreprises et le domaine public font face. Il est une question essentielle dans le traitement de l’information. Il présente aujourd’hui de nombreux enjeux commerciaux et marketing.  Selon certaines études, nous créons environ 2,5 quintillions d’octets de données par jour. Soit l’équivalent par jour de 10 millions de disques Blu-ray par jour.

big data en chiffre

Alors à quoi servent ces informations et qui les utilisent ? Ce flux massif d’information est très important dans de nombreux cas, car elles sont des sources précises. Bien évidemment toutes les entreprises n’ont pas le même intérêt vis-à-vis du Big Data. Toutefois la massification de ces données est dans certains cas indispensables.

Si nous prenons l’exemple de la ville du futur, le Big Data est une source d’information qui peut traiter des informations nécessaires à de nombreux secteurs. Comme le précisent de nombreux spécialistes, la ville de demain sera capable de gérer ses données et de les personnaliser. Ceci permettra d’optimiser l’espace public et d’améliorer l’environnement des villes. Par environnement, nous entendons l’aménagement de l’espace, l’éclairage public, la gestion des déchets…

Pour les entreprises du secteur du bâtiment, cela permettra d’avoir le maximum de données pour l’urbanisation de zone. Cela servira à la bonne gestion des quartiers et aidera les futurs urbanistes dans leurs missions. Le but du Big Data dans ce cas est de rationaliser la gestion des ressources

Le traitement des données par le Smart Data

Le Smart data peut se définir comme étant le traitement des données issues du Big Data. À l'heure actuelle, le marché du Big Data représente un chiffre d’affaires de 1671 milliards de dollars dans l’industrie du commerce. Il connaît une augmentation d’environ 25% par an.

De ces données, il va être de plus en plus primordial de les traiter. Que ce soit une grande entreprise, une PME la satisfaction client est le moteur qui fait fonctionner une structure. En effet tous les clients que ce soit en BtoB ou en BtoC veulent une expérience client optimale. La relation client est devenue un maillon essentiel de la génération de leads et de la vente.

Nous pouvons le voir dans de nombreux domaines. Tant bien dans des grandes structures comme Ikea qui met tout en œuvre pour développer et améliorer leurs relations clients. Nous pouvons le voir également dans des agences commerciales qui s’évertuent à satisfaire le client avant tout.

Le Smart Data par la qualification des données vise à être au bénéfice du client. Si cela bénéficie au client cela bénéficie également à une entreprise. En effet, le Smart Data permet d’optimiser et d’adopter une stratégie marketing pour répondre aux clients.

Alors Big ou Smart Data ?

Il est difficile de répondre à une telle question. Comme nous avons pu le constater précédemment, l’un ne va pas sans l’autre. Toutefois leurs utilités ne sont pas la même. L’un est plutôt destiné à traiter des grandes données. L’autre est plus précis et il est indispensable à la satisfaction client.

Suivant la typologie de votre entreprise, il sera plus intéressant d’opter sur une stratégie plutôt qu’une autre. Bien cibler son secteur d’activité et l’attente que l’on peut avoir de ses consommateurs et la clé pour savoir si l’on doit choisir le Big ou le Smart Data.

Cependant, de nombreuses entreprises ne sont pas capables de gérer l’ensemble des datas qu’ils ont. Rufus Pollock, fondateur de l’Open knowledge fondation évoque l’idée du Small Data. Il le définit comme étant la quantité de données que l’on peut stocker soi-même.

De ce fait, nous pouvons encore nous demander ce qu’il serait le plus intéressant pour telle ou telle entreprise. La taille de la structure et le secteur d’activité dans laquelle elle évolue sont les réponses à ce choix.

Si cet article vous a plu, consultez notre page dédiée à l'expérience client ou à consulter notre article sur le smart data au bénéfice de l’expérience client. Vous souhaitez être accompagnés dans votre démarche d’amélioration l’augmentation de vos leads ? Nous vous invitons à contacter nos équipes pour plus d’informations.

Auteur

Expert

Qui sommes-nous ?

Génération de leads, optimisation de la prospection commerciale et amélioration de la relation client en BtoB.

04 72 77 44 09 © Force Plus 1983-2017.

Contactez-nous