Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Blog > Génération de leads > Qu’est-ce que le Growth Hacking ?

Loïc Le Gurun - 14 décembre 2017

Le Growth Hacking que l’on peut traduire littéralement par piratage de croissance est devenu une constante incontournable du marketing. Ce concept a été importé des USA et il fut mis en avant par Sean Ellis, en 2010. Ce dernier définit le Growth Hacking comme étant la manière de mettre en place une stratégie marketing, permettant d’accélérer rapidement et significativement la croissance d’une entreprise. Nous avons donc à travers ce concept une nouvelle vision du marketing. Une vision où l’objectif est de générer toujours plus de contrats.

La vision première du Growth Hacking est de jouer sur trois points essentiels : La créativité, l'analyse et l'expérimentation et l'optimisation des processus pour un développement rapide.

Aujourd’hui, des très grands groupes utilisent cette méthode notamment dans leurs stratégies. Ce sont le plus souvent des entreprises issues du domaine du e-service. Les exemples les plus connus sont Airbnb, Facebook, Youtube ou bien Dropbox. Toutefois le Growth Hacking ne s’intéresse pas uniquement à des start-ups. Il est aussi un bon moyen de booster une entreprise et de la développer.

Dès lors nous allons décrypter ensemble qu’est-ce le Growth Hacking, et comprendre son fonctionnement.

Comment fonctionne le concept de Growth Hacking

Le concept du Growth Hacking fonctionne grâce à la formule AARRR. Ce sigle se divise en 5 étapes clés :

  • L’acquisition: qui a pour but d’attirer de nouveaux utilisateurs par tous les types de canaux. Ces canaux sont aussi bien web qu’off-line. L’objectif étant d’acquérir un maximum de leads et de faire connaître sa marque rapidement.
  • L’activation : qui est une phase où le but est d’inciter le potentiel prospect à établir une première action. Celle-ci peut passer par un abonnement à une newsletter ou par le remplissage d’un formulaire ou d’un partage sur les réseaux sociaux. Cette partie prend aussi en compte la première demande de renseignements.
  • La rétention : dont l’objectif est de convertir les utilisateurs réguliers. C’est-à-dire ceux qui partagent souvent vos articles de blog, ceux qui fréquentent beaucoup votre site. Il passe également par l’emailing ciblé ou la publication de poste ciblé sur les réseaux sociaux.
  • Le revenu : Une fois que le processus d’engagement est au point, l’objectif est de convertir les abonnés, les leads ou les utilisateurs en clients. Comme le titre l’indique l’objectif à ce moment est d’engranger des fonds. Cette étape sert également pour mesurer la fréquence d’achat, l’expérience et la satisfaction client.
  • La référence : Le but est d’avoir des relais d’opinion afin qu’ils puissent diffuser vos contenus et faire parler de vous. On parle dans ce cas de bouche-à-oreille ou de bouche-à-oreille 2.0. Il y a une question de viralité dans cette action. Qui de mieux qu’un consommateur ayant un fort réseau pour faire de la pub à sa marque. Il peut s'effectuer à travers des relations presse ou public via de l'événementiel.

Le Growth hacking qu'est-ce que c'est

Une stratégie marketing et de communication 360°

Le Growth Hacking s’attache à utiliser l’ensemble des canaux existant pour attirer le client dans ses filets. En utilisant l’ensemble des canaux existant, on évoque le terme marketing de stratégie 360°. L’objectif est d’accompagner et de satisfaire le plus grand nombre de clients possible en un minimum de temps.

Adopter ce type de stratégie facilitera les différentes étapes évoquées lors du point précédent. Que ce soit en matière d’acquisition, de prospection ou de fidélisation le consommateur souhaite rester acteur de la prise de décision.

Avec un taux de rétention est une donnée forte de cet écosystème. En effet, pour que le Growth Hacking réussisse, le taux de rétention est primordial, car il permet de mesurer la fidélité de la clientèle, d’anticiper la demande et générer des bénéfices.

Toutefois pour que cette stratégie marche, il faut utiliser tous les canaux disponibles qu’ils soient digitaux ou bien qu’ils soient des canaux classiques de communication. Bien qu’il y ait une volonté de gagner vite des prospects, l’aspect humain demeure. Donc, des actions de communication comme de l’événementiel, du marketing téléphonique et tout aussi important que les actions digitales.

Si l’article vous a plu n’hésitez pas lire nos articles sur le marketing digital et la génération de leads. Vous souhaitez être accompagnés dans votre démarche d’amélioration pour l’augmentation de vos leads ? Nous vous invitons à contacter nos équipes pour plus d’informations.

Auteur

Expert

Qui sommes-nous ?

Génération de leads, optimisation de la prospection commerciale et amélioration de la relation client en BtoB.

04 72 77 44 09 © Force Plus 1983-2017.

Contactez-nous