Prospection commerciale

À QUOI RESSEMBLERA LA COMMUNICATION DE DEMAIN ?

FORCE PLUS

7 septembre 2017

À QUOI RESSEMBLERA LA COMMUNICATION DE DEMAIN ?

A l’occasion de ses 100 ans d’existence, l’Union Des Annonceurs (UDA) a dressé un bilan concernant les tendances de la communication de demain. De ce fait, elle a fait appel à Kantar pour mener une étude auprès de 280 annonceurs français. Les nouvelles tendances se résument en trois grands concepts : communication digitale, personnalisée et humaine.

Voici les illustrations en chiffres.

Les chiffres clés de la communication de demain

Placer le client au centre de la stratégie de communication

D’après l’enquête susmentionnée, 48 % des personnes interrogées affirment que l’écoute et la compréhension des consommateurs constituent le principal apport de l’humain en termes de marketing.

S’adapter aux nouveaux usages des clients

L’entreprise de demain devrait rediriger son investissement vers ses propres outils de communication. Pourtant, 27 % des annonceurs seulement envisagent de mettre en place des campagnes 100 % mobile dans les 12 prochains mois.

Miser sur les réseaux sociaux

66 % des personnes interrogées affirment que les réseaux sociaux constituent le canal privilégié des entreprises pour communiquer. Néanmoins, seuls 12 % d’entre eux sont prêts à consacrer plus de 20 % de leur budget aux nouveaux moyens de communication tels que les réseaux sociaux, les applications mobiles, les messageries, etc. 37 % choisissent les plateformes vidéo et 34 % optent pour les applications mobiles.

De la technologie à la relation humaine

Quand les entreprises doivent faire le choix entre performances business et l’humaine, 35 % d’entre elles optent pour la relation humaine, contre 16 % pour la technologie. De même, 52 % des décideurs préfèrent la communication personnalisée avec leurs collègues, contre 11 % pour une communication automatisée.

Organiser le travail

La moitié des décideurs optent pour un système de management privilégiant le travail en mode projet en interne. 39 % d’entre eux affirment que, pour optimiser le marketing et la communication de demain, il faudra intégrer les compétences externes. 33 % préfèrent développer l’entrepreneuriat, alors que 26 % trouvent que la méthode la plus performante est la collaboration en réseau avec l’externe.

Opter pour la Smart data

30 % des personnes enquêtées ont répondu que le marketing de demain tirera sa force de la data (données à traiter), alors que 20 % optent pour l’innovation stratégique. Seulement, il n’y a pas de « Data » sans « Smart data ». Plus de la moitié des décideurs (51 %) s’accordent donc à dire que les sociétés d’études opteront pour cette nouvelle approche du traitement des données plutôt que de faire du Big data (énormes volumes de données à traiter).

Ce qu’il faut retenir

Parmi les tendances majeures qui émergent de cette enquête, on constate l’adaptation de la communication aux nouveaux canaux utilisés par les consommateurs. Parmi les canaux les plus privilégiés, il y a les réseaux sociaux, les vidéos et le mobile.

Un autre constat important qui émane de cette étude, c’est l’avènement du « customer centric », c’est-à-dire la stratégie basée sur l’écoute et la compréhension du client, que vous connaissez bien si vous nous suivez. Il faut également mentionner l’individualisation de la communication qui met en avant l’humain plutôt que la technologie.

Enfin, l’étude révèle la prédominance de la data, notamment de la smart data, afin de guider les actions marketing dans les années à venir. Et vous, comment voyez-vous la communication de demain ?